Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 199 invités et aucun membre en ligne

61 2 Guy ROMAIN 201961 2 Mecene Guy RomainÉlu local, administrateur et chef d’entreprise, monsieur Guy ROMAIN a souhaité réaffirmer son soutien aux gendarmes de Vimoutiers en renouvelant en 2019 son engagement de membre mécène.

Monsieur ROMAIN est maire de Vimoutiers depuis 2008 et a fait trois mandats de conseiller général de l’Orne. Il est par ailleurs administrateur d’Orne-Habitat. Au plan professionnel, il préside « ROMAIN SAS » qui comprend deux magasins de bricolage à l’enseigne de CATENA à Argentan et de Monsieur BRICOLAGE à Vimoutiers. Ce sont ses deux fils jumeaux, Laurent et Thierry, qui en sont les directeurs

En 2013 il avait répondu à l’appel de la présidente du comité de l’Orne Liliane GOYCETA  qui l’a parrainé lors d’une réunion d’information, alors qu’il représentait le président du conseil général monsieur Alain LAMBERT, ancien ministre, lui-même adhérent des Amis de la Gendarmerie. « J’ai tissé des liens très forts avec la Gendarmerie et je suis d’ailleurs souvent considéré comme le 11e gendarme de la brigade de Vimoutiers. La collaboration étroite entre la mairie de Vimoutiers et les différentes brigades que je rencontre en tant que maire, m’a permis d’apprécier le travail remarquable des gendarmes qui sont là pour notre protection à tous. » En renouvelant son engagement de membre mécène il apporte son soutien aux actions menées par les comités de l’Orne et « remercie madame GOYCETA pour son total dévouement à l’association et donc à la Gendarmerie ».

61 4 gavLe 18 juin 2019 à la caserne de gendarmerie de Mortagne-au-Perche, près de 15 adhérents ont pu découvrir l’ensemble des règles de cette mesure privative de liberté que suivent avec rigueur et humanité les officiers de police judiciaire de la gendarmerie, une facette passionnante du métier dans le cadre de l’exercice de la police judiciaire.

Placés sous le commandement du commandant de compagnie de Mortagne, le capitaine Camille SALLÉ, le commandant de la communauté de brigades William VAULOUP et son équipe d’experts, M. BUROT, L. GALMICHE et la GAV A. RAGOUIN, ont développé toutes les facettes d’une procédure de garde à vue. Pour ce faire, ils se sont approchés des conditions réelles en s’appuyant sur le Code de procédure pénale. Durant deux heures, les gendarmes suscitèrent le vif intérêt du groupe, grâce à la mise en place d’un atelier interactif et à la visite des locaux conçus à cet effet. Les adhérents furent impressionnés par le haut niveau de compétence des intervenants, ainsi que par leurs qualités d’écoute. Cette remarquable démonstration permit notamment d’apprécier toute l’importance du processus (conditions, mesures de sûreté, déclaration des droits, motifs et objectifs, durées, registre, formulaires, logiciel de rédaction, enregistrement audio-vidéo), ainsi que le rôle des différents acteurs (officier de police judiciaire, directeur d’enquête, procureur de la République, juge d’instruction, médecin, avocat, interprète), de même que le recours aux techniciens d’investigations criminelles, jusqu’à l’expertise du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise.

L’interaction du président du comité de Mortagne-au-Perche, Christian GESQUIÈRE, le jeu du « mis en garde à vue de circonstance », Jean-Claude ROMÉ, trésorier et correspondant départemental, et la participation des visiteurs à l’atelier interactif grâce à leurs nombreuses questions, ont marqué les acteurs et les observateurs dans leur proximité avec les gendarmes. Au-delà des remerciements, les responsables du comité, Christian GESQUIÈRE, Jean-Claude ROMÉ, Hélène OBISSIER, Anne-Marie MORETTI et Guillaume DELACROIX, ainsi que la déléguée inter-comités Liliane GOYCETA, ont exprimé un profond sentiment de reconnaissance à l’égard de nos amis les gendarmes qui incarnent une véritable force humaine au service de la protection des Ornais.

61 3 appareil photoLe mardi du 18 juin 2019, lors d’une action destinée à soutenir l’activité de police judiciaire, avec l’assentiment du capitaine SALLE, commandant de la compagnie de Mortagne-au-Perche, l’association les Amis de la Gendarmerie remettait un appareil photo de haute technologie, destiné aux enquêteurs de la brigade de recherches commandée par l’adjudant-chef Franck SCAPIN.

C’est dans les locaux de la compagnie que l’association représentée par Liliane GOYCETA, déléguée inter-comités, Jean-Claude ROME, correspondant départemental et Henri BELLOCHE, trésorier du comité d’Alençon, fit don de ce matériel, financé par le comité d’Alençon, placé sous la présidence de Jean-Marie YVARD. L’appareil photo de marque PANASONIC, modèle DMC FZ 300, offre des performances remarquables aux utilisateurs, compact et discret, maniable, avec une fonctionnalité 4K, 12 mégapixels pour des images haute définition, un écran orientable tactile et un Zoom Leica 25/600.

Cet équipement, hors programme de dotation, apporte une plus-value indéniable et constitue un moyen complémentaire aux moyens photographiques dont est dotée l’unité. En effet, cet appareil sera très utile lors des missions d’observation et de repérage, en particulier pour étayer les éléments de preuve d’une enquête de police judiciaire menée par la brigade de recherches. Cette action de soutien constitue indéniablement une des raisons d’être de notre association, à savoir le soutien des adhérents aux missions de la gendarmerie et en l’occurrence au profit des gendarmes de la brigade de recherches de Mortagne-au-Perche. Cette action constitue une sorte de reconnaissance envers ceux qui contribuent grandement à notre sécurité.

14 enfantsLes Amis de la Gendarmerie du Calvados, sous l’impulsion de la déléguée inter-comités des 3 départements bas normands et du major Philippe SOINARD, ont fait découvrir la communauté de brigades des Monts-d’Aunay à une classe de CM1 ayant participé à l’opération cartes de Noël.

Le lundi matin 27 mai, il régnait une certaine effervescence parmi les écoliers d’une classe de CM1 accompagnés de leur institutrice, madame Élise PLANCQ. En effet, rendez-vous avait été pris pour se rendre à la gendarmerie avec le major Philippe SOINARD, commandant la communauté de brigades des Monts-d’Aunay, et Liliane GOYCETA, afin de découvrir le travail des gendarmes qu’ils croisent régulièrement dans leurs villages. Trois ateliers furent présentés aux élèves pour assister aux présentations et poser les questions qu’ils souhaitaient. L’adjudant Christophe DION du PSIG de Vire et deux de ses camarades remportèrent un vif succès en présentant tout le matériel dont les gendarmes sont équipés et ceux dont ils se servent pour interpeller un malfaiteur. Les questions sur les armes furent pertinentes et l’un des élèves parut très documenté. À vrai dire, ce dernier était très intéressé pour devenir gendarme, tout comme deux de ses camarades. La simulation de l’arrestation d’un malfrat plut beaucoup à tous les écoliers qui trouvèrent que c’était mieux qu’à la télévision.

À l’intérieur des locaux de la brigade, le chef Benoît HUGUES, le gendarme Antoine DOUCEMENT et le gendarme adjoint volontaire Satoufidou AMADA, expliquèrent en détail les multiples facettes de leur métier. Ils firent souffler ceux qui le souhaitaient dans les éthylotests en constatant que leur taux d’alcoolémie était égal à 0. Puis, ce furent les prises d’empreintes, les dossiers à remplir pour les juges, la visite des locaux de garde à vue, où tous voulurent être enfermés. Tous furent heureux de voir ces jeunes profondément intéressés. L’adjudant Laurent THOMINE du PMO de Souleuvre-en -Bocage et sa moto eurent également beaucoup de succès. Chaque enfant enfourcha la moto et se familiarisa avec son équipement. Les selfies avec l’adjudant sont désormais dans la mémoire de chacun et plus jamais ils ne regarderont les gendarmes comme avant. Nous tenons à remercier tous les gendarmes qui ont accepté de donner de leur temps pour cette matinée instructive et mémorable. Nous souhaitons aussi une belle retraite au Major SOINARD qui quittera bientôt le service. Quant aux élèves, ils purent par l’intermédiaire du comité des Amis de la Gendarmerie dont l’action vise à promouvoir la gendarmerie, apprendre à mieux la connaître. Chacun repartit avec des cadeaux offerts par l’association et par l’un de nos membres bienfaiteurs de l’Orne que Liliane avait sollicité et nous l’en remercions.

RIVIERE MathieuA peine créé, le comité de Bayeux des Amis de la Gendarmerie trouve un second membre mécène en la personne de monsieur Mathieu RIVIÈRE directeur de la société Rivière Distribution.

La société Rivière Distribution est spécialisée dans la distribution alimentaire. Elle comprend deux supermarchés œuvrant sous l’enseigne commerciale SUPER U. Ces derniers sont implantés dans les communes de LE MOLAY-LITTRY et PORT-EN-BESSIN-HUPPAIN, dans le Calvados. Monsieur Rivière est quelqu'un de discret, qui n’affiche pas ses engagements personnels. Toutefois, pour ceux qui le connaissent, c’est un homme attaché aux valeurs de la Gendarmerie, qui porte et soutient localement nos forces de sécurité.

Actualités régionales