Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 328

 

revue 328Novembre 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-07-19-22.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

63 rencontreLe 16 décembre 2019, le déjeuner-rencontre traditionnel de fin d’année, organisé au Royal Saint-Mart à Royat a réuni 31 adhérents et permis de dresser le bilan du comité avant d’écouter la conférence délivrée par le général OTT.

Après les remerciements d’usage et l’exposé des excuses présentées par les personnes empêchées, le président a fait respecter un temps de recueillement à la mémoire de quatre amis disparus depuis la dernière assemblée : messieurs Georges BOUCHET, Michel BARE, Guy BERRIER et l’adjudant-chef de gendarmerie retraité Guy GEFFROY. Dans un deuxième temps il a mis en évidence le problème récurrent des effectifs en baisse et l’absence d’adhésions nouvelles, invitant chacun à prospecter dans sa sphère d’influence pour recruter. En dernier point il a résumé les travaux du congrès national de Dijon.

Dans sa conférence, le général Philippe OTT, adjoint au général commandant régional et commandant le groupement du Puy-de-Dôme, a fait un point exhaustif sur la situation de la gendarmerie et ses perspectives d’évolution. Il a insisté sur le fait qu’en moins d’une décennie la gendarmerie « émergente » était devenue une « gendarmerie pivot », force majeure pour le pays, mettant notamment l’accent sur la résilience, le dynamisme et la modernité de l’Arme. Après avoir rapidement commenté le budget 2020, il aborda successivement le succès de la brigade numérique, la réussite du système AGHORA, les signatures de protocoles de participation citoyenne. Il termina son propos par la mise en place du « contact-renseignements » et les résultats satisfaisants obtenus dans le groupement en matière de police judiciaire et de surveillance des mobilités. Pour clore cette réunion, un excellent déjeuner permit d’échanger en toute convivialité.

03 2 EcoleLors de la journée du patrimoine, le 22 septembre 2019, les Amis de la Gendarmerie de Montluçon ont tenu une permanence  à l'école de gendarmerie de la ville.

A cette occasion, Christian MESSONNIER, président du comité de Montluçon a remis au général Philippe DURAND deux insignes de l’EOGN, celles des promotions « Lieutenant-colonel FONTFREDE » et « Chef d'escadron  BERGER », destinés à enrichir les vitrines « Résistance » de la salle de tradition de l'école, confiée au passionné et passionnant capitaine Elrick LERCIER. Ils ont pu constater que la voiturette aux couleurs des Amis de la Gendarmerie, offerte lors du congrès national de 2016, est toujours opérationnelle.

Le comité de Montluçon, comme ceux de Chaumont et de Quimper, ont commencé à recenser les informations en vue d’une participation accrue de notre association à la vie des promotions des écoles de Montluçon, Chaumont et Châteaulin. Ainsi, les Amis de la Gendarmerie offriront, à compter de 2020, un prix au major de promotion des compagnies d’élèves-gendarmes. Ils apporteront également une subvention à chaque compagnie, sous réserve que celle-ci organise un projet social, dont au moins la moitié des dons sera reversé à la fondation Maisons de la Gendarmerie.

63 conferenceCette réunion du 10 avril 2019, à l’occasion de la rencontre de printemps des Amis de la Gendarmerie du Puy-de-Dôme, avait pour but de remettre en lumière l’historique et la symbolique de notre emblème national.

Les Amis de la gendarmerie avaient invité pour la circonstance les associations de retraités de la gendarmerie (FNRG, UNPRG) ainsi que la société des membres de la Légion d’honneur, également intéressées par les valeurs qui émanent de ce symbole de la République. Ils furent accueillis à la caserne FROBERT de Clermont-Ferrand, par le colonel Patrice MARTINEZ qui fort chaleureusement, leur souhaita la bienvenue, avant de laisser la parole au conférencier. S’appuyant sur une riche documentation et une sélection de hauts faits d’armes particulièrement pertinents, le lieutenant-colonel (r) de l’armée de terre, Dominique FERVEL, conquit rapidement son auditoire en présentant l’historique du drapeau français, ramenant l’auditoire de nombreuses années en arrière, à une époque où l’histoire de France était encore enseignée autour des grands événements historiques et de la Tradition.

Son discours ne manqua pas de susciter de nombreuses questions et beaucoup d’interventions de la part des auditeurs, démontrant l’intérêt éveillé par le sujet au cours des deux heures que dura l’exposé. Outre le drapeau, le conférencier présenta les différents types de fourragères attribuées aux unités françaises, détaillant avec précision le nombre et le niveau des citations s’y rapportant. Il précisa leurs faits d’armes durant les différents conflits et sur les théâtres d’opérations extérieurs auxquels elles avaient participé. De vifs applaudissements saluèrent cette belle prestation. A l’issue de l’exposé, un repas pris en commun au cercle mixte permit aux participants de poursuivre les échanges dans la bonne humeur et la convivialité.

03 2 barbecuePour marquer l’implantation de la compagnie de gendarmerie de Montluçon dans ses nouveaux locaux sur les hauteurs de Buffon, le comité local des Amis de la Gendarmerie a souhaité offrir un matériel original, non prévu et non budgété sur les lignes classiques de dotation, destiné à favoriser la vie en caserne.

Pour que les hommes et les femmes du groupe de commandement de la compagnie, de la brigade de recherches et du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), puissent s’offrir des moments de convivialité, y compris avec les familles, une fois les beaux jours arrivés, le comité a offert un gros barbecue familial à gaz. Si les espaces verts et plus généralement les espaces de vie, étaient absents dans les anciens locaux du centre-ville, les gendarmes sans nul doute profiteront dès le printemps prochain de beaux espaces et d’une belle logistique à Buffon.

C’est un beau témoignage également que la commandante de compagnie Ondine LAOLÉ a offert aux adhérents du comité, en les conviant à une visite du casernement, des locaux occupés seulement depuis quelques semaines et non encore inaugurés officiellement. Profitant de la présence de l’ensemble des membres du PSIG Sabre, les adhérents ont bénéficié en prime, d’une présentation très détaillée du nouvel armement, sous la responsabilité de son commandant l’adjudant-chef Cédric BERNARDO. Une collation a favorisé les échanges entre adhérents et personnels d’active, en présence de la députée de Montluçon, très intéressée par les explications et qui elle aussi, apporte tout son soutien à la gendarmerie.

63 reunionLe 8 décembre 2018, le comité du Puy-de-Dôme a renouvelé son traditionnel déjeuner-rencontre en se réunissant, pour la 9e année consécutive, au Royal-Saint-Mart de Royat.

Au cours de la réunion-bilan, à laquelle participait une trentaine de membres, le lieutenant-colonel (er) Guy Bonnafous, président du comité, remercia les présents ayant bravé les barrages de gilets jaunes, puis fit un compte-rendu du congrès national de Saint-Astier, avant d'aborder les problématiques spécifiques au comité. Ce dernier, en dépit du recrutement de deux nouveaux membres en cette fin d'année, continue à perdre des effectifs, essentiellement par décès, mais aussi pour non-renouvellement des cotisations. Il exprima aussi le souhait de trouver des volontaires pour prendre des responsabilités afin de mieux structurer le comité. Une minute de silence a ensuite été observée, en hommage aux six adhérents décédés au cours de l'année 2018 : les docteurs François DUALE et Georges MIOCHE, le colonel de gendarmerie (er) Michel DUCHEZ, le professeur Jean BELIN, ancien chef du service de médecine interne à l'Hôtel-Dieu, le colonel de réserve Jacques AMOUROUX et Serge BAGEL, ex-président de la chambre des métiers du Puy-de-Dôme. Le colonel BELTRAME a été associé à ce témoignage de respect.

En dépit d'une situation opérationnelle tendue, au regard des diverses manifestations sur le département, le général Philippe OTT, adjoint au commandant de la région Auvergne-Rhône-Alpes et commandant le groupement du Puy-de-Dôme, a pu se libérer pour expliquer aux personnes présentes le rôle majeur de la gendarmerie dans le contrôle de la situation, tant au niveau national, avec notamment l'engagement exceptionnel de 12 VBRG dans la capitale, qu'au niveau départemental, où tous les effectifs de la gendarmerie, y compris ceux affectés dans des postes de soutien, étaient sur le pont. Cette mobilisation a permis de faire face efficacement aux impératifs du maintien de l'ordre public sur les différents points chauds du secteur. L'intensité des applaudissements et les remerciements spontanés des participants quand il a quitté la salle de réunion, ont parfaitement traduit l'intérêt suscité par cette intervention d'une brûlante actualité et la volonté de tous de témoigner un soutien appuyé à la gendarmerie en ces circonstances difficiles. Un repas particulièrement convivial a clôturé cette réunion riche d'enseignements et d'amitié.

Actualités régionales